News

Retrouvez ici nos nos dernières analyses, communiqués et opinions

Contre la récupération sioniste de l’émotion et du deuil !

Catégories : Communiqué,News

Fiers de notre histoire, le combat pour la justice et le droit doit s’intensifier !

Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 qui ont ensanglanté la capitale, de nombreux médias [1] ont établi un lien hasardeux et mensonger entre les attaques de Daesh et le mouvement de solidarité avec la Palestine.

Ces articles mettaient nottament en cause un communiqué de 2009 signé par plusieurs organisations – dont Génération Palestine – dénonçant la tenue du gala de soutien au Magav, la « police des frontières israélienne » au Bataclan.

Bataclan-jxandreani-CC-BY-2.0

Par respect pour les familles et les proches des victimes, nous ne serions pas revenus sur les heures sombres de la collaboration du Bataclan avec l’extrême-droite pro-israélienne sans une déferlante médiatique qui nous contraint à apporter certains éclaircissements pour répondre à cette campagne de diffamation.

Depuis sa naissance en 2006, Génération Palestine a milité activement contre la tenue du gala annuel en soutien au Magav, organisé par le Migdal, dans la célèbre salle parisienne.

Il était inadmissible pour nous que des fonds soient levés en France afin que cette police d’occupation puisse maintenir l’apartheid en Palestine.

En 2007, de nombreuses associations, partis politiques et syndicats s’étaient rassemblés pour protester contre ce gala, sans obtenir son annulation. De nombreux affrontements s’en sont suivis entre les militants du mouvement de solidarité et La Ligue de Défense Juive, groupuscule raciste et violent, ainsi que le Service de Protection de la Communauté Juive (SPCJ).

En 2008, de nombreuses personnalités, parmi lesquelles Elias Sanbar – Ambassadeur de Palestine à l’UNESCO –, Gisèle Halimi – avocate féministe et anticolonialiste – et le regretté Albert Jacquard – chercheur et militant des droits civiques – signaient un appel dénoçant cette collaboration. Devant l’impact insuffisant des formes de mobilisation classiques, une coalition de jeunes militants a choisi la voie de la désobéissance civile, et a tenté de bloquer l’entrée de la salle.

 

 

On les voit sur cette vidéo, encerclés par la police qui protège l’entrée de la salle, gardée par des figures connues de la LDJ

 

A l’hiver 2008, Israel lance sur Gaza son opération “Plomb Durci”, une opération militaire qui se solde par un massacre : plus de 1 400 morts en trois semaines.

La mobilisation de masse dans les rues de Paris et de toute la France contre les crimes de guerres à Gaza, conjuguée avec un travail militant acharné, ont amené le Bataclan à rompre enfin avec le Migdal. Le 27 janvier 2009, après plusieurs années de lutte, l’administration du Bataclan a fini par affirmer fermement qu’elle n’accueillerait plus ces galas de soutien. Nous en sommes fiers.

Malheureusement, ces galas ont continué d’avoir lieu au mois jusqu’en 2014 lieu dans la salle Wagram près des Champs-Elysées.

Interrogé par Le Point sur un possible lien entre la mobilisation pro-palestinienne et l’attentat du 13 novembre, l’actuel gérant a été clair : « […]honnêtement, là, c’était la Syrie, pas la Palestine, ce n’est pas la même chose. C’était contre la France ces attentats, contre la soi-disant dépravation de la France, la dépravation du rock. Cela s’est aussi passé dans des arrondissements dits « bobo », où tout le monde fait la fête, avec des gens aux terrasses, qui boivent de l’alcool… On n’a pas eu de menaces. »

Face aux charognards qui tentent de récupérer une émotion que nous partageons, et face au risque que ces crimes odieux ne deviennent un nouveau prétexte pour intensifier encore la répression qui vise les mouvements de solidarité avec la Palestine, notre vigilance est plus que jamais nécessaire.

D’autre part, les événements sanglants des derniers jours, à Paris, Beyrouth, Ankara, en Syrie, en Irak et ailleurs, nous appellent à intensifier notre lutte pour la justice et le droit.

 

Paix à toutes les victimes.

Leurs guerres, nos morts.

La peur est notre ennemie !

 

[1] RFI : http://www.rfi.fr/france/20151115-attentats-paris-pourquoi-avoir-cible-le-bataclan

Slate : http://www.slate.fr/story/109975/daech-attaque-culture-bataclan

Les Inrocks : http://www.lesinrocks.com/2015/11/14/actualite/pourquoi-la-salle-du-bataclan-etait-une-cible-pour-les-terroristes-11787941/

Entrevue : http://www.entrevue.fr/le-bataclan-une-salle-de-concert-deja-menacee/

Le Parisien : http://www.leparisien.fr/paris-75/videos-attentats-a-paris-les-salles-de-concert-etaient-menacees-14-11-2015-5275867.php

Le Monde : http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/15/le-bataclan-un-haut-lieu-de-la-culture-cible-de-longue-date-par-les-islamistes_4810424_4809495.html?xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.ch%2F

Le Point : http://www.lepoint.fr/societe/bataclan-pour-dominique-revert-producteur-et-cogerant-il-faut-continuer-les-concerts-15-11-2015-1981851_23.php

Laisser un commentaire