News

Retrouvez ici nos nos dernières analyses, communiqués et opinions

Laissez passer la Flottille de la Liberté pour Gaza

Catégories : News

Depuis des dizaines d’années, la bande de Gaza est assiégée. Depuis 5 ans, l’occupant israélien inflige à un million et demi d’habitants un blocus inhumain et illégal. On manque de tout à Gaza : de nourriture, d’eau, d’électricité, de ciment, de matériel scolaire, de médicaments. Ce blocus est une violation flagrante du droit. Il y a 2 ans, l’armée israélienne a perpétré un véritable massacre à Gaza (1400 morts lors de l’opération « plomb durci »). En 2010, une flottille internationale contre le blocus de Gaza a été attaquée dans les eaux internationales par l’armée israélienne (9 morts sur le Mavi Marmara, un bateau turc).
En France, un formidable élan collectif a permis à plusieurs dizaines de partis, de syndicats, d’associations… de réunir leurs forces. Des centaines de milliers de citoyen-ne-s ont versé de l’argent pour acheter un « bateau français pour Gaza »: plus de 600000 euros en tout. Au bout du compte, deux bateaux ont été achetés avec des passagers reflétant la diversité du soutien populaire à cette initiative. Il y a parmi ces passagers des élu-e-s, des syndicalistes, des militant-e-s associatifs, des artistes, des personnalités, des sportifs … Les deux bateaux ont rejoint en Grèce une flottille internationale de 12 bateaux.
En une semaine, deux bateaux ont été sabotés en toute impunité, probablement par des agents israéliens. Le gouvernement grec a multiplié les tracasseries avant de décider le 1er juillet d’interdire le départ de la flottille. Le gouvernement israélien a proféré les pires menaces. L’Union Européenne et le gouvernement français ont fait à plusieurs reprises des déclarations hostiles à la flottille et il ne fait pas de doute que le gouvernement grec a subi d’importantes pressions.

CELA SUFFIT ! BRISONS LE BLOCUS DE GAZA

  • Nous exigeons du gouvernement grec qu’il laisse partir la flottille.
  • Nous exigeons de l’Union Européenne et du gouvernement français qu’ils cessent leur complicité avec l’occupant israélien et au contraire assurent la sécurité de la flottille.
  • Nous exigeons la fin du blocus de Gaza

 

(Tract du Collectif13 -auquel GP appartient- distribué lors du rassemblement du 4 juillet à Marseille)

 

Laisser un commentaire