News

Retrouvez ici nos nos dernières analyses, communiqués et opinions

Les réactions d’Israël devant les conséquences de sa propre oppression

Catégories : News

Bouclage de la Cisjordanie

L’armée israélienne a annoncé la prolongation de 24 heures du bouclage de la Cisjordanie occupée jusqu’à lundi minuit (21 heures GMT) à la suite des violences, qui ont fait au moins 12 morts et des centaines de blessés dimanche lors de la commémoration la « Nakba ». « Cette mesure a été prise conformément aux directives du ministère de la Défense et en fonction des estimations concernant la situation », a indiqué le porte-parole de l’armée dans un communiqué. Durant ces 24 heures, les Palestiniens ne seront pas autorisés à se rendre en Israël, « hormis pour les cas humanitaires et pour les personnes nécessitant un traitement médical », a ajouté le porte-parole militaire.

Le bouclage actuellement en vigueur avait été imposé dans la nuit de samedi et devait prendre fin dimanche à minuit (21 heures GMT). Des manifestations ont eu lieu dimanche en Cisjordanie, mais les affrontements les plus sanglants se sont produits à la périphérie des territoires palestiniens, au Liban et dans le Golan syrien occupé.

Le bilan de la journée est le plus lourd enregistré lors des manifestations de la « Nakba » (catastrophe), selon l’appellation dans le monde arabe de la création de l’État d’Israël en 1948 et de l’exode des Palestiniens qui s’en est suivi depuis 1998. Dans le plateau syrien du Golan, l’armée israélienne a ouvert le feu faisant deux tués parmi les manifestants palestiniens venus de Syrie qui avaient pénétré dans la partie occupée.

Il s’agit d’un des incidents frontaliers les plus graves entre les deux pays depuis la guerre israélo-arabe de 1973.
Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a averti qu’Israël était déterminé à défendre « ses frontières et sa souveraineté » : « J’ai donné ordre à l’armée d’agir avec le maximum de retenue mais aussi d’empêcher que nos frontières soient forcées. » Dix personnes ont également été tuées à la frontière libanaise, où des milliers de réfugiés palestiniens s’étaient rassemblés dans la localité de Maroun ar-Ras, à un kilomètre d’Israël, selon l’armée libanaise. D’autre part, au moins 17 Palestiniens ont été blessés au poste de contrôle de Kalandia (Cisjordanie), à l’entrée de Jérusalem, et neuf autres à Hébron (sud de la Cisjordanie).

Israël accepte de débloquer des fonds palestiniens

Israël a accepté de débloquer au profit de l’Autorité palestinienne des millions de dollars de recettes douanières et autres taxes prélevées en son nom, a annoncé dimanche un responsable palestinien.
Israël avait bloqué ce mois-ci le transfert de quelque 300 millions de shekels (88 millions de dollars) à la suite de la conclusion par le président Mahmoud Abbas d’un accord de réconciliation avec le Hamas.
Le ministre des Finances Yuval Steinitz a approuvé la reprise des transferts de fonds, précisant dans un communiqué qu’Israël a obtenu les garanties nécessaires que le Hamas qui administre la bande de Gaza ne profiterait pas de cet argent.

Un responsable au cabinet du Premier ministre palestinien Salam Fayyad a déclaré qu’ils avaient été informés par la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton et par l’émissaire au Proche-Orient Tony Blair de l’approbation du transfert par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

vidéo du bilan des manifestations: http://www.youtube.com/watch?v=AHhWWuKkEV8&feature=player_embedded

 

Source: Al faraby, le 16/05/2011

 

Laisser un commentaire