News

Retrouvez ici nos nos dernières analyses, communiqués et opinions

Lettre ouverte des étudiants palestiniens aux camarades en Europe

Catégories : News

Nous, étudiants de la bande de Gaza, nous souhaitons envoyer ce message à tous les étudiants européens solidaires des Palestiniens pour faire ce qui esten leur pouvoir pour renforcer le Boycott, le Désinvestissement et les  Sanctions contre Israël cette année.

Nous réitérons notre soutien à l’appel récent de la Société Civile Palestinienne, dont nous sommes signataires, pour mettre un arrêt à tout projet de collaboration entre universités européennes et israéliennes. Les centres de recherches dans l’académie israélienne soutiennent activement l’armée complice de l’occupation militaire et du blocus. C’est cet appareil de violence qui rend le fait d’étudier à Gaza tellement difficile, sans mentionner les tragédies quotidiennes de la politique d’Apartheid israélienne. C’est pour cela, que nous appelons à l’arrêt de cette coopération dans toutes les facultés complices de ces crimes de guerre et de l’oppression coloniale, à Gaza, en Cisjordanie, en Palestine 48 et dans toute la diaspora.

Nous sommes dans une époque cruciale et nous, jeunes de Gaza, voyons des mouvements populaires internationaux émerger qui très certainement permettront de nous apporter un jour notre libération, la justice et l’égalité attendues par certains et reniées par d’autres depuis tellement longtemps. Toute université qui boycotte, participe au désinvestissement, et sanctionne le régime d’Apartheid israélien, est du bon côté de l’histoire tout comme les étudiants qui ont joué un rôle important dans le boycott de l’Apartheid de l’Afrique du Sud, tombé en 1994.

Mais l’apartheid contre les palestiniens, n’a fait que se renforcer. En réponse, notre appel au boycott des 170 organisations de la société civile palestinienne en 2005 a été un point de ralliement pour tous ceux qui se sentent solidaires de nos difficultés. Après l’arrêt de relations entre l’Université de Johannesburg et celle de Ben Gurion (BGU) cette année, la première en son genre, l’Archevêque Desmond Tutu a dit:

« Alors que les Palestiniens n’ont pas accès à l’université et aux écoles, les universités israéliennes produisent de la recherche, de la technologie, des arguments et des cadres pour maintenir l’occupation. BGU n’est pas une exception. En entretenant des liens avec l’IDF (armée israélienne) et l’industrie de l’armement, BGU structurellement soutient et facilite l’occupation israélienne ».

Il n’y avait pas de négociations sous une telle oppression raciale, seulement un mot : BOYCOTT. Tout comme des étudiants à travers le monde qui bannissaient les banques Barclays des campus pour leur investissement dans l’Apartheid sud-africain dans les années 80, nous appelons cette année à faire pareil pour mettre fin à la brutalité systématique d’Israël. De dire: Nous ne serons plus complice!, dans cette ère de nettoyage ethnique, occupation militaire, blocus médiéval qui mènent à tellement de tragédies et de rêves brisés pour notre jeunesse et nos étudiants.

Nos esprits sont réconfortés par les efforts du BDS dans les universités européennes, comme la Kings Collège où les étudiants et le corps académique ont commencé une campagne contre la collaboration entre leur université et Ahava, une société cosmétique basée dans une colonie. Des campagnes, de longue haleine, sont ce dont nous avons besoin et le fer de lance de la résistance internationale. Nous vous demandons, de faire tout ce qui est dans votre pouvoir pour isoler et rendre compte des agissements d’Israël jusqu’à ce qu’il se plie au droit international et accepte les droits pour chacun, ainsi que pour les Palestiniens.

Cette année, le destin est entre vos mains et dans vos facultés. Ce sont les pays occidentaux qui soutiennent le plus le régime israélien et lui permettent de continuer ses crimes contre nous. Nous espérons que vous mettrez le BDS comme premier point sur vos agendas et que vous vous joindrez à l’Israël Apartheid Week, le point culminant des actions sur les campus à travers le monde. Et même si des murs nous séparent et nous empêchent de nous rencontrer, nous serions ravis de participer à des conférences skype ou d’autres collaborations.

Nous vous donnons toute notre solidarité et nos vœux les plus chers.

Traduit de l’anglais: « www.usacbi.org/2011/10/an-open-letter-from-palestinian-students-to-their-peers-in-europe/ »

One Response to "Lettre ouverte des étudiants palestiniens aux camarades en Europe"

  1. zackasan Posté le 17 novembre 2011 à 12 h 49 min

    Nous sommes entrain d’établir une réponse avec nos camarades anglais. Elle sera bientôt sur le site.

Laisser un commentaire