News

Retrouvez ici nos nos dernières analyses, communiqués et opinions

SOLIDARITÉ AVEC TOUS LES MILITANTS DE LA CAMPAGNE BDS POURSUIVIS

Catégories : News

Comme les militants à Bordeaux, Pontoise, Perpignan, Mulhouse et Bobigny, Olivia Zémor (appelée à comparaître le17 juin 2011 au Palais de Justice de Paris )  est poursuivie pour sa participation à la Campagne BDS, et plusprécisément pour avoir publié la vidéo d’une action organisée par la Campagne BDS France: http://www.youtube.com/watch?v=dWFlRDfcxYQ.

Récemment, c’est également Alexandre Moubaris  qui était convoqué au tribunal d’instance de Flers pour « Appel public à la discrimination » pour avoir publié  la  synthèse faite par la  Campagne BDS France des succès de la Campagne de boycott dans le monde au cours de l »année 2010.

Ces actions non violentes et citoyennes s’inscrivent dans le cadre de la Campagne BDS « Boycott DésinvestissementSanctions », lancée en 2005 par le BNC Palestinien (Comité National de Boycott palestinien). Menée à l’échelleinternationale et s’inspirant de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, cette campagne vise à mettre fin à l’impunité d’Israël et à faire reconnaître les droits du peuple palestinien.

La campagne BDS France a pour fondement la lutte pour le respect du droit, contre tous les racismes et toutes lesdiscriminations.  Sa charte stipule: « Notre action est éthique, citoyenne et politique.  Elle s’inscrit dans notre combatpermanent contre toute forme de racisme.  Elle ne vise pas des personnes ou des groupes en raison de leur origineou de leur religion juive, ni leurs entreprises ou leurs produits.  Nous faisons une différence évidente entre un produitisraélien que nous boycottons, et un produit casher produit par une entreprise non israélienne que nous ne boycottonspas.  Ce boycott ne vise pas la société israélienne ni les individus qui la composent, en tant que tels, il vise la politiquecoloniale d’occupation israélienne et ses partisans. »

Depuis des années les produits estampillés «made in Israël» sont pour la plupart délivrés sous de faux certificats carun grand nombre de ces produits proviennent en réalité des Territoires Palestiniens occupés. Ceci a été constaté parla justice : Arrêt « Brita » de la CEJ (Cour Européenne de Justice) en février 2010, Tribunal de Commerce deMontpellier sur constat d’huissier à Sète janvier 2011 contre Agrexco/Carmel. Toutes les normes du droit internationalcaractérisent cette exploitation économique illégale comme un crime de guerre.

De nombreux citoyens et militants de la Campagne  ont déjà alerté les tribunaux et les plus hautes autorités de l’étatsur cette fraude massive menée à l’échelle nationale et bénéficiant directement à l’État colonial d’Israël. Or loin de se soucier de cette infraction généralisée au droit douanier européen mais aussi international, notre gouvernementpréfère apporter son soutien aux partisans inconditionnels d’Israël qui sont à l’origine de tous les procès contre lesmilitants soutenant la Campagne BDS.

La Campagne BDS France récuse catégoriquement les accusations infamantes des poursuites requises contre lesmilitants pour « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence», et dénonce les pressions exercées auplus haut niveau de l’État pour poursuivre et intimider les militants qui participent à cette campagne.

La Campagne BDS France appelle à une présence nombreuse à la 17ème chambre correctionnelledu Palais de Justice de Paris (4 boulevard du Palais, 1er arrondissement, Métro Cité, Châtelet ou StMichel), le 17 juin à 13h.Relaxe immédiate pour Olivia Zémor, et tous les militants de la Campagne BDS !

La Campagne BDS France : http://www.bdsfrance.org/  –  campagnebdsfrance@yahoo.fr

Laisser un commentaire