News

Retrouvez ici nos nos dernières analyses, communiqués et opinions

Le discours raciste et islamophobe du Betar nous rappelle qui ils sont

Catégories : News,Opinion

Suite au tollé suscité par son statut, s’achevant par « Mort aux Arabes », le Betar France dit avoir été « mal compris »… Il n’y a qu’une seule chose à comprendre… « Mavet la aravim » veut bien dire « mort aux Arabes »… Comme le montrent les captures d’écran ci-dessous, ce slogan est dans la continuité du discours du Betar.

Article Betar

Ce discours ne peut être limité à quelques individus isolés, il est le fruit du milieu idéologique dans lequel ses auteurs baignent. On peut y voir l’influence de certains discours au sein du Likoud, celle de la LDJ et celle également de la banalisation de ce type de slogans haineux au sein de la société israélienne. Une haine qui se retrouve importée jusqu’en France, en raison de la diffusion de ce type slogans via les réseaux sociaux. Cela en est devenu tellement banal, que les Betarim ont dû être surpris de voir les réactions indignées suscités. Parce que malgré leurs discours ouvertement raciste et islamophobe, ils ont toujours joui d’une réelle impunité en France.
Pour exposer notre propos, nous l’étaieront par le texte qui suit, qui sera plutôt long, mais qui énumère ce dont nous sommes témoins depuis des années, et que certains font désormais mine de découvrir. Vous trouverez nos sources soit dans le corps du texte, soit à sa fin.
Mais comme vous le verrez, aucunes de nos affirmations ne sont gratuites.

 

LE BETAR France

Si le Betar a cru pouvoir utiliser ce slogan, c’est d’une part parce que celui-ci semble s’être banalisé… Rappelons d’abord que le Betar, n’est pas un groupuscule isolé, mais un mouvement de jeunesse affilié au Likoud, le parti du premier ministre israélien Benyamin Netanyahu. En France plusieurs personnalités pro-israéliennes en sont issues. Des dirigeants du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) en ont été membres, notamment l’actuel président Francis Kalifat, ainsi que le vice-président Gil Taieb et l’ancien vice-président Meyer Habib.
Cela fait des années que le Betar revendique le recours à la violence en toute impunité. En 1990, alors qu’ils étaient suivis par des journalistes de la 5, ses membres ont commis des agressions à visage découvert devant la caméra. Lors de l’une d’entre elles, des Saoudiens se font poursuivre au cri de « Salauds d’Arabes », et se retrouvent le visage en sang…

 

 

Un sentiment d’impunité qui perdure de nos jours. En 2014, le Betar ouvrait ses séances d’entraînement aux caméras, lors de différents reportages. On y a notamment vu devant les caméras de France 2, Michael Benamou dit « Yaïr » se permettre de dire aux « pro-palestiniens » : « On vous brisera. Parce que ces gens-là, c’est pas des humains, c’est des chiens ». https://www.youtube.com/watch?v=JiziO0mjLxQ [Vidéo plus disponible]

Mais à l’époque des réseaux sociaux, c’est surtout sur Facebook que le Betar se lâche le plus en matière de commentaires racistes et islamophobes :
– Le 25 juillet 2015, il appelait à « pri(er) pour la destruction » des « deux mosquées » (le Dôme du Rocher et mosquée Al Qibli) et la venue du Messie avec le troisième Temple.

– En Août 2015, après avoir prétendument organisé une « montée » sur l’Esplanade des Mosquées pour « affirmer la Judaïté de ce lieu », le Betar multiplie les provocations, notamment avec des vidéos à prétention historique où les lieux de prière sont appelées « les mosquées des nazislamistes » et sont traités d' »immondices ».

– Le 25 septembre 2015, il qualifie l’Islam de « religion de pets »

– Le 4 octobre 2015 , « en cette fin de Soucot et veille de Simhat Torah », il avait diffusé sur Facebook la liste des « malédictions » qu’ils souhaitaient « aux Bnei Ichmael » – un terme qui se réfère aux Arabes, mais qu’ils ont d’abord traduit par « Musulmans » avant de remplacer par « ennemis d’Israël »

– Le 2 janvier 2016 , il écrivait que « l’islam est une bombe à retardement qui peut exploser à tout moment », que « n’importe quel musulman » porte « la maladie du nazislamisme (…) en lui », et peut donc « se « réveiller » et abattre des innocents »

Mais pour comprendre la violence de ce discours, on ne peut l’isoler de la violence de celui du Likoud auquel, le Betar est affilié, ni de celui de la LDJ, dont il est proche. Il est également important d’évoquer la banalisation du slogan « Mort aux Arabes » dans la société israélienne.

 

L’INFLUENCE DU LIKOUD

Force est de constater que les textes haineux du Betar rappellent beaucoup ceux de Jacques Kupfer, co-président du Likoud mondial. Egalement membre de l’Exécutif de l’Organisation Sioniste Mondiale et Président du Bloc National des Juifs Francophones, il réside à présent à Jérusalem, mais continue de diffuse des textes particulièrement racistes et haineux, en s’adressant à un public francophone.
En février, il écrivait que « les palestiniens ne sont pas un peuple, mais une malédiction » et que « le terrorisme arabe » était « inscrit dans l’ADN de cette population ».
Une population contre laquelle, il a maintes fois lancé des appels au massacre, exigeant que Gaza « pleur(e) des larmes de sang » et que des « quartiers entiers » soient « effac(és) sous les bombes »
Sa haine ne se limite pas aux Palestiniens…Dans une correspondance avec Marine Le Pen, il l’appelait à « condamner » l’Islam « qui est en fait une idéologie que tout apparente au nazisme » et lui assurait qu’Israël est « le verrou qui empêche le monde occidental de s’écrouler sous la domination de la charia ».
Au-delà de ces écrits, il soutient activement le vol des terres des Palestiniens ainsi que celui de leurs lieux saints…
En décembre, il publiait plusieurs photos devant le Dôme du Rocher, revendiquant ce site comme l’emplacement du Temple de Jérusalem.
Ancien président de l’Association de Développement de Kyriat Arba-Hebron, Il se vante fièrement d’être l' »initiateur des Yom Hevron ». Lors de ces journées, des milliers de « touristes français » vont soutenir la colonisation à Al Khalil et Kyriath Arba – colonie connue pour être un bastion d’extrémistes. En août 2015, c’est avec enthousiasme, que les Betarim français avaient signalé leur participation à cet événement, organisé notamment par le Likoud France . L’un de leur contact leur avait conseillé de se préparer « à casser quelques bouches », ce qu’ils avaient approuvé d’un « like ».

Mais au-delà, de la sphère du Likoud, dans le discours du Betar France l’influence de la Ligue de Défense Juive et l’émulation qu’a pu susciter l’impunité dont elle bénéficie.

 

L’INFLUENCE DE LA LDJ

Le Betar et la LDJ ont mené des actions en commun, et nous avons des raisons de penser qu’ils ont des membres en commun.
Ce type d’affinité de semble pas déplaire à certains anciens… Dans un article pour Streetpress, le journaliste Johan Weisz relevait des bonnes relations entre la LDJ et d’ex-Betarim, tels que le vice-président du Crif, Gil Taieb, et Moshé Cohen – ancien chef du Betar visible dans le documentaire de France 5 précédemment cité. « Pour cette mouvance incarnée par Gil Taieb, la solution pourrait être une reformation du Bétar en France, qui engloberait une LDJ fragilisée par les menaces de dissolution. « Des rencontres ont eu lieu avec les gens de la Ligue, et le but c’est de voir comment on peut, ensemble, rouvrir le Bétar à Paris », me balance cash Moshé Cohen ». Le Bétar aura en effet une plus grande visibilité en 2014 et 2015. Et son discours raciste rappellera particulièrement celui de la LDJ.
Rappelons une fois de plus que la Ligue de Défense Juive se réclame de l’idéologie de Meir Kahane, qui qualifiait les Arabes de cancer et préconisait l’expulsion des Palestiniens de l’ensemble de leur terre…En application de cette idéologie, le slogan « Pas d’arabes, pas d’attentat » a été scandé dans les rues de Paris…

 

 

Tout en ayant la capacité de délivrer des reçus Cerfa pour permettre à ses donateurs de bénéficier d’une réduction d’impôts, la LDJ multiplie les provocations et incitations à la haine sur Internet, faisant notamment l’apologie des kahanistes qui mettent en application leurs théories racistes par la violence.
Elle a par exemple diffusé des images de miliciens armés, arborant des t-shirts de l’organisation terroriste Kahane Chai.
Elle a régulièrement rendu hommage à Baruch Goldstein, l’auteur du massacre des fidèles à la mosquée Ibrahimi d’Al Khalil. Exemple :

 

 

Elle entretient une fascination pour la violence, diffusant des images de ses membres ou prétendus tels, fanfaronnant, armés, parmi les colons extrémistes d’Al Khalil.
Elle-même s’est vantée à plusieurs reprises d’avoir participé à des ratonnades notamment à Jérusalem, où elle prétend avoir saccagé de magasins palestiniens…

On notera que lors des ratonnades en question le slogan « Mort aux Arabes » avait été entendu :
– Lors des manifestations anti-arabes de Jérusalem de 2014, où LDJ s’est vantée d’avoir d’anciens membres parmi les participants

L’article qu’elle diffusait elle-même et la vidéo qui l’accompagne, fait état du caractère anti-arabe de la manifestation, d’agressions contre des Palestinien et du slogan « Mort aux Arabes »

– Agression de Palestiniens à Netanya à laquelle la LDJ dit avoir participé

Vidéo où l’on entend « Mort aux Arabes »

Plus largement, il faut constater que l’emploi de ce slogan dépasse le cadre des groupes militants et qu’il en résulte une réelle banalisation.

 

BANALISATION DU SLOGAN « MORT AUX ARABES »

« Mavet la aravim » est un slogan entonné dans les manifestations racistes mais également dans les matchs de foot.
Il est prisé des supporteurs de Football comme ceux du Beitar Jérusalem, qui l’entonnent dans les tribunes mais également lors de manifestations et d’agressions contre les Palestiniens, comme en 2012 au centre commercial de Malha

Dans un documentaire les concernant, on les voit même apprendre ce slogan à des enfants


(Le slogan « Mort aux Arabes » apparaît à 13,34)

Ont-ils participé à une popularisation du slogan ?
Une chose est sûre, il sera repris massivement lors des manifestations anti-arabes de Jérusalem en été 2014.


Ces paroles de haine seront suivies de passage à l’actes. Des agressions de Palestiniens auront lieu en pleine manifestation.

C’est également dans ce climat malsain, que Mohammad Abou Khdeir sera kidnappé et brûlé vif par des colons. Soyons clairs, le jeune homme n’avait pas été enlevé lors d’une manifestation, mais ce crime ressemble à une mise en application des appels aux meurtres qui y étaient scandés. Yosef Haim Ben-David, l’un des meurtriers, avait déclaré « On avait le sang chaud, on était en colère et on était déterminé à brûler quelque chose d’arabe »
Lors de l’été 2014, un article du Monde s’alarmait de la diffusion de ce slogan sur la toile israélienne, notamment à travers des selfies. Or ce type d’appels aux meurtres se propage également sur le web francophone, comme le montre l’exemple d’Ilan Choucroun, jeune français qui sert actuellement dans les forces d’occupation mais dont les tweets sont souvent repris en France.

 

Le manque de familiarité avec l’hébreu fait que ce type d’appels au meurtre passait jusque-là inaperçu. A titre d’exemple, dans une vidéo ayant fait le buzz, le fait qu’un jeune homme brûlant sa carte d’identité française dise « Mort à la France » (« Mavet le Tsarfat ») est passé inaperçu.
Cette vidéo était tout de même diffusée sur le compte youtube, de Jonathan-Simon Sellem, actuellement Conseiller consulaire au Consulat général de France à Tel-Aviv

 

Quand tant de choses ont lieu dans une telle impunité comment s’étonner ensuite de voir le Betar France écrire « Mort aux Arabes » sur Facebook.

 

Sources :

Anciens membres du Betar :
Francis Kalifat : http://www.leparisien.fr/societe/francis-kalifat-va-remplacer-roger-cukierman-a-la-tete-au-crif-27-05-2016-5834505.php
Meyer Habib : http://www.crif.org/fr/lecrifenaction/Meyer-Habib-vice-president-du-CRIF-Boycotter-le-salon-du-Livre-n-est-ce-pas-rejeter-l-existence-d-Israel-10857?language=en
Gil Taieb : http://www.streetpress.com/sujet/1410446959-ligue-defense-juive-3-actions-extreme-droite-racisme

Article de Street Press :
http://www.streetpress.com/sujet/1410446959-ligue-defense-juive-3-actions-extreme-droite-racisme

Reportages sur le Betar :
https://www.youtube.com/watch?v=JiziO0mjLxQ
https://www.youtube.com/watch?v=7kOWTuzX-zA

 

Nos anciennes publications concernant des personnes et organisations citées :

– Jacques Kupfer :
https://www.facebook.com/generationpalestinepaname/photos/a.1475024499385104.1073741828.1474970172723870/1753232448230973/?type=3&theater
– LDJ :
https://www.facebook.com/generationpalestinepaname/photos/a.1475024499385104.1073741828.1474970172723870/1762421027312115/?type=3&theater
– Supporteurs du Beitar de Jérusalem :
https://www.facebook.com/generationpalestinepaname/photos/a.1475024499385104.1073741828.1474970172723870/1688894954664723/?type=3&theater
– Jonathan-Simon Sellem :

https://www.facebook.com/generationpalestinepaname/photos/a.1475024499385104.1073741828.1474970172723870/1746415368912681/?type=3&theater
– Ilan Choucroun :

https://www.facebook.com/generationpalestinepaname/photos/a.1475024499385104.1073741828.1474970172723870/1744183152469236/?type=3&theater

Laisser un commentaire